3 wagons se détachent d’un train en route

Un train de la ligne Gand-Bruxelles s’est retrouvé à l’arrêt durant deux heures au niveau de Sint-Lievens-Houtem (Flandre occidentale). En plein trajet, les trois derniers wagons se sont détachés du reste du train. Aucun des passagers présents à bord des trois wagons n’a été blessé.

L’incident s’est passé vers 8 heures ce matin. "La jonction reliant deux des wagons du train s’est détachée. Concrètement, les trois derniers wagons se sont détachés du train", explique Thomas Baeken, porte-parole d’Infrabel.

"Il n’y a pas eu de problème de sécurité, dans le sens où le conducteur de train remarque immédiatement ce genre de choses. Il prévient alors directement les contrôleurs et tous les conducteurs sont mis au courant. Les trains sont ainsi déviés, ou mis à l’arrêt", indique-t-il encore.

Les voyageurs se trouvant dans les trois wagons concernés ont été transférés dans la première partie du train. Celui-ci a redémarré vers 10 heures en direction de Denderleeuw. Les trois wagons laissés en rade seront remorqués par une locomotive de soutien.

L’incident a provoqué des ralentissements d’environ un quart d’heure sur la ligne entre Gand et Bruxelles.

"J’ai entendu des bruits bizarres sous le wagon"

"J’étais dans le train et alors qu’on roulait j’ai entendu un bruit bizarre sous le wagon. Après un moment on a commencé à ralentir, les lumières se sont éteintes. Durant le trajet, les trois derniers wagons se sont détachés des sept premiers. Sur la voie, nous nous sommes retrouvés à 100 ou 200 mètres des wagons reliés à la locomotive", raconte l’un des voyageurs présent dans la partie détachée du train.