Dexia: feu vert à l’augmentation de capital

Au cours d’une assemblée générale extraordinaire à Bruxelles ce vendredi (photo principale), les actionnaires de la banque résiduelle Dexia se sont prononcés à 99,4% en faveur de l’augmentation de capital de 5,5 milliards d’euros, qui sera souscrite intégralement par la Belgique et la France. La nomination de Karel De Boeck en tant que CEO a également été confirmée.

L’augmentation de capital de Dexia, approuvée ce vendredi à une très forte majorité par les actionnaires de la banque résiduelle, induit que la valeur des titres de ces actionnaires sera réduite quasiment à néant, sans perspective réaliste de percevoir un dividende.

Pour être adoptée, cette résolution nécessitait l’accord d’au moins 75% des actionnaires présents ou représentés. L’augmentation de capital a finalement été validée par 99,4% des actionnaires. Près de 60% des détenteurs du capital étaient présents ou représentés à l’occasion du vote à Bruxelles.

Cette recapitalisation, qui sera intégralement assumée par les états belge et français, doit permettre à Dexia de poursuivre son démantèlement. Ce dernier devrait prendre plusieurs années, voire plusieurs décennies. Le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia, avait annoncé jeudi qu’il proposerait le 28 décembre à la Commission européenne d’approuver définitivement le plan de garanties publiques en faveur de la banque résiduelle.

Dexia a déjà engagé la cession de la totalité des actifs qui pouvaient être vendus. Elle n’assurera donc plus maintenant que la gestion de portefeuilles d’actifs et de prêts, sans activité opérationnelle significative.

"Opposition, mais pas une majorité contre"

Avant l’ouverture de l’assemblée générale extraordinaire de la banque à Bruxelles, le CEO de Dexia, Karel De Boeck (photo), avait estimé qu’une « discussion intéressante va avoir lieu » avec les quelque 80 actionnaires présents. Il affirmait s’attendre cependant à « un débat serein et équilibré. Je m’attends à une opposition, mais pas à une majorité contre » l’augmentation de capital.

Karel De Boeck estimait aussi que cette opération était absolument nécessaire à la survie de Dexia.

Tous les points à l’agenda de l’assemblée générale extraordinaire ont été approuvés à une large majorité, ce vendredi. La nomination de Karel De Boeck comme CEO de la banque résiduelle a ainsi été confirmée par 95,8% des voix.