Un détenu blesse 5 gardiens à St-Gilles

Le détenu s’est rebellé ce samedi à la prison bruxelloise de St-Gilles, après s’être vu infliger une sanction disciplinaire, et a blessé ainsi plusieurs agents pénitentiaires, dont trois ont dû être hospitalisés. L‘homme a été transféré le jour-même vers un autre établissement carcéral.

La direction générale des établissements pénitentiaires a confirmé qu’un détenu s’est rebellé, ce samedi vers 16h, après s’être vu infliger une sanction disciplinaire pour non suivi de la réglementation interne.

L’homme n’était pas armé, mais a commencé à porter des coups aux gardiens qui se trouvaient avec lui, parce qu’il n’acceptait pas les conclusions du rapport disciplinaire. Cinq agents pénitentiaires ont ainsi été blessés, dont trois ont dû être hospitalisés. Deux d’entre eux devront interrompre le travail un jour ou deux.

Le détenu a été transféré dès ce samedi à la prison de Nivelles (Brabant wallon).

Quelque 850 personnes sont actuellement détenues à la prison de St-Gilles. Selon les syndicats, la tension augmente progressivement dans l’établissement parce que moins de prisonniers y reçoivent du travail. « Autrefois, il y avait du travail pour 150 à 200 personnes, sur les 600 détenus de l’époque. Aujourd’hui, il n’y a pas plus de travail mais 850 détenus », explique Kurt Sissau du syndicat socialiste. « Un tiers de population supplémentaire dans le même espace, cela crée automatiquement davantage d’agressivité ».