Les églises en Flandre encore bien vivantes

Une enquête menée par le Centre pour l’art et la culture religieuses (CRKC) révèle que la messe est encore célébrée tous les dimanches dans la moitié des églises du nord de la Belgique. Au total, quelque 97% des églises flamandes sont encore utilisées pour des services religieux.

L’enquête a été menée par le Centre pour l’art et la culture religieuses (CRKC) à la demande du ministre flamand de la Protection du Patrimoine immobilier, Geert Bourgeois (N-VA). Ce dernier voulait pouvoir dresser un bilan de l’utilisation des églises paroissiales de Flandre. L’impression de la population serait en effet souvent que les églises ne sont plus utilisées, explique Jan Jaspers du CRKC.

« Autrefois, les portes des églises étaient ouvertes et l’on pouvaient y entrer librement. Mais en raison des nombreux vols qui se sont produits, les administrations ont préféré ne plus laisser les églises ouvertes qu’au moment des services religieux. Ce qui donne évidemment l’impression que les églises sont fermées et qu’il n’y a plus de vie, mais ce n’est pas vrai », précise Jaspers.

Quelque 97% des bâtiments seraient en effet encore utilisés - plus ou moins fréquemment - pour le culte. Le nombre de services religieux a cependant diminué, en raison d’un net recul du nombre de croyants pratiquants. La messe du dimanche est cependant encore célébrée dans 49% des églises. Et environ 91% des églises sont disponibles pour des mariages, baptêmes ou messes de funérailles.

La plupart des églises seraient en outre encore en bonne condition. L’enquête révèle ainsi que 61% des bâtiments sont encore en « bon » état, 35% en « assez bon » état et seulement 3% en « mauvais » état. Trois quarts des églises ouvrent également leurs portes à des activités non religieuses, comme des concerts, des expositions ou des conférences.

Pour 9% des églises de Flandre, des projets de réaménagement en vue d’une nouvelle affectation ont été élaborés. Ainsi 3% des bâtiments seraient destinés à un autre culte que le catholique, tandis que 6% d’autres églises seraient destinées à des activités non-religieuses. Ce type de démarche n’est cependant pas encore courant en Flandre. Au cours de cette dernière décennie, seules 20 églises y ont ainsi reçu une autre fonction que religieuse. Ce qui est nettement moins que dans nos pays voisins.