GSM : Child Focus met les parents en garde

Le Centre européen pour les enfants disparus et sexuellement exploités, installé à Bruxelles, demande aux parents de mieux contrôler la façon dont leurs enfants utilisent leur GSM ou smartphone et avec qui ils entrent ainsi en contact.

« Pour un parent, c’est agréable de pouvoir placer sous le sapin de Noël une tablette ou un smartphone pour son enfant. Mais c’est encore mieux si vous savez comment fonctionnent ces appareils. Alors vous pouvez aussi savoir comment votre enfant s’en sert et avec qui il entre ainsi en contact », explique Dirk Depover de Child Focus dans les colonnes du quotidien flamand Het Nieuwsblad.

Le GSM moderne et le smartphone permettent notamment de consulter l’internet. Mais lorsque les enfants les emportent dans leur poche ou leur sac d’écolier, leurs activités sur ces appareils échappent au contrôle parental à la maison. Il faut que les parents s’en rendent compte, estime Dirk Depover.

« Si les parents s’intéressent à l’utilisation de ces appareils par leurs enfants et montrent à ces derniers qu’ils savent comment utiliser Facebook, Twitter ou d’autres réseaux sociaux, alors ils recevront plus facilement des informations sur ce que leurs enfants font avec ces moyens de communication », estime Child Focus.

La mise en garde survient quelques jours après qu’une adolescente de 15 ans dans le Hainaut ait été enlevée par un homme avec lequel elle avait fixé un rendez-vous via son GSM.