Sabine Appelmans victime d’une vaste fraude

Un complexe touristique de luxe en Turquie, qui utilise l'image de l'ancienne championne de tennis belge Sabine Appelmans pour faire de la publicité, s'est révélé être en réalité une vaste fraude. Près de 200 Belges ont ainsi payé pour un appartement qu'ils ne verront jamais. Des dizaines d'entre eux ont introduit une plainte auprès des parquets de Hasselt et Louvain.

Les appartements des Antalya Tennis Resort I et II étaient mis en vente en Belgique par les agents immobiliers David W. de Diest et Jan C. de Hasselt. Les deux hommes avaient créé une société, en collaboration avec la société turque Uzas, qui devait construire les complexes.

"A un certain moment, Uzas s'est retrouvée en manque d'argent", explique Rudy, un Anversois qui a payé 72.000 euros pour l'appartement de ses rêves. Le constructeur turc a alors revendu ces mêmes appartements à d’autre candidats.

Les clients dupés ne blâment pas Sabine Appelmans et son époux Serge Haubourdin. "Ils ont aussi acheté 5 appartements qu'ils n'ont jamais vu. Ils sont aussi durement touchés que nous."

Le Resort devait d’ailleurs porter le nom de l’ancienne joueuse de tennis. Celle-ci comptait ainsi donner des stages de tennis durant les vacances d’été. Sabine Appelmans a indiqué avoir investi 225.000 euros dans le projet.