Une page Facebook sous enquête policière

La police anversoise est à la recherche d’un groupe qui publie des photos de jeunes adolescentes sur une page Facebook intitulée "Antwerpse hoeren" (putes anversoises). Ces photos sont utilisées à l’insu des jeunes filles et sont souvent accompagnées de commentaires injurieux.

La grandes majorité des photos sont celles de jeunes adolescentes ayant posé devant leur propre caméra. Les images sont directement choisies dans leur profil privé après que les jeunes filles ont accepté une invitation à devenir "amis" sur Facebook. Les photos sont ensuite publiées sur la page publique "Antwerpse hoeren" et sont accompagnées de commentaires insultants.

"Deux filles ont porté plainte", a indiqué le commissaire de la police d’Anvers, Fons Bastiaenssens. "Ces photos ont été placées sans la permission des victimes. Dans deux des cas, un procès-verbal a été dressé et transmis au parquet d’Anvers. On saura alors à quelles sanctions les personnes ayant publié cette page pourraient faire face".

Entre-temps, la page en question, suivie par quelque 5.000 personnes, a été supprimée.