5.000 "ours polaires" dans la mer du Nord

Le traditionnel plongeon de Nouvel An d'Ostende dans les eaux glacées de la mer du Nord a attiré samedi quelque 5.000 nageurs baptisés pour l'occasion "Ijsberen" (ours polaires). Vendredi, l'on comptait environ 3.000 inscriptions mais 2.000 plongeurs supplémentaires ont répondu présents samedi.

Après l'annulation du plongeon en 2012, en raison des mauvaises conditions météorologiques et de la mer trop agitée, des milliers de personnes trépignaient d'impatience de courir à nouveau dans la mer. "Nous pouvons parler d'une année réussie", a indiqué l'un des organisateurs Greg Broekmans.

La météo clémente de cette année a rendu, pour beaucoup, l'exploit plus facile. Tant la température extérieure que celle de l'eau était de huit degrés.

Cette année encore, les participants se sont foulés pour attirer toute l’attention sur la plage. On y retrouvait ainsi des hommes déguisés en femmes, en Romains, en nonne, ou encore en Superman. Cette joyeuse troupe s’en est donnée à cœur joie, plongeant sans hésitation dans les eaux froides.

Parmi les participants, figuraient des personnalités connues telles que l'athlète Elodie Ouedraogo et les ex-judokas Gella Vandecaveye et Harry Van Barneveld. "C’est mon premier plongeon mais sans doute aussi mon dernier", a commenté tout sourire Elodie Ouedraogo au micro de Studio Brussel (VRT). "Je ne suis pas vraiment prête. Tout le monde ici est enthousiaste et en couleur, alors que je porte un simple pantalon et un t-shirt. Je vais me tenir à l’arrière, essayer de ne pas couler, et je serais contente une fois de retour sur la plage", a-t-elle encore raconté.

Les courageux plongeurs ont reçu différentes recommandations. On leur conseille notamment de ne pas avoir bu avant de faire le grand saut, de garder des chaussures aux pieds, de ne pas rester trop longtemps dans l’eau, de rapidement se rhabiller après la baignade sans toutefois tenter de trop se réchauffer à l’aide de genièvre.