Un détenu meurt dans l’isolement

Le parquet de Liège a ouvert une enquête à la suite du décès d’un détenu, la semaine dernière, qui se trouvait dans une cellule d’isolement de l’établissement de défense sociale de Paifve (région liégeoise). Il semblerait qu’il soit mort de froid.

L’établissement psychiatrique de Paifve (photo), en province de Liège, accueille des détenus qui ont commis des délits, mais qui ont été reconnus irresponsables par la justice parce qu’ils présentent d’importants troubles mentaux.

L’homme qui y a été retrouvé mort la semaine dernière aurait eu, selon le quotidien De Standaard, une montée de psychose et aurait alors été transféré dans une cellule d’isolement. Dans celle-ci, il aurait demandé aux surveillants d’éteindre le chauffage, parce qu’il ne pouvait supporter le bruit que faisait l’installation. Les surveillants ont répondu à sa demande.

Ce n’est que le lendemain qu’ils auraient constaté le décès du détenu, qui est vraisemblablement mort d’hypothermie. Le parquet de Liège attend les résultats de l’autopsie avant de divulguer une cause précise du décès.