Rappel de champignons contenant de la nicotine

Les magasins d’alimentation Aldi, Carrefour et Makro demandent à leurs clients de ne pas consommer des champignons blancs et bruns du producteur Univeg, qui pourraient contenir de la nicotine et donc constituer un danger pour la santé publique.

Selon Univeg - un groupe d’origine belge spécialisé dans le culture, le traitement et l’exportation de légumes et de fruits -, ses champignons qui ont été vendus notamment dans les magasins Aldi, Carrefour et Makro pourraient contenir de la nicotine. Les personnes qui les mangent risquent donc de souffrir d’une agitation excessive, de maux de tête, de vertiges, de confusions, de troubles auditifs et visuels, de palpitations cardiaques ou d’une augmentation de la pression artérielle.

Il s’agit plus précisément de champignons blancs emballés par paquets de 500 grammes, mentionnant le code 02A-4127811, de champignons bruns de Paris emballés par paquets de 305 grammes et indiquant les dates d'emballage du 5/1, du 7/1 et du 8/1. Un mélange de champignons d'élevage emballés par paquets de 400 grammes et portant les dates d'emballage du 5/1, 7/1 et 8/1 est également rappelé.

Les clients concernés peuvent ramener les paquets à leur point d’achat, pour être remboursés.

Univeg a pris ces mesures de précaution en concertation avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Cette dernière précise que l’utilisation de la nicotine comme insecticide est interdite en Europe depuis 2010. Des échantillons ont été préservés sur les lots de champignons contaminés et une enquête a été ouverte par l’Afsca.