Une vague de froid traverse la Belgique

Depuis quelques jours déjà, les températures nocturnes et diurnes restent négatives. En Flandre, le thermomètre est descendu jusqu’à -14,9°C. L’Institut royal de météorologie (IRM) - qui a décrété officiellement la vague de froid - conseille de protéger, notamment, les canalisations d’eau et les animaux domestiques.

Depuis ce mercredi, la vague de froid est officielle en Belgique, parce qu’il a gelé pendant 5 nuits d’affilée et que les températures diurnes sont restées au moins 3 jours sous zéro degré. La nuit la plus froide en Flandre a été celle de mardi à mercredi, où le thermomètre est descendu jusqu’à -14,9 degrés à Retie, en province anversoise.

L’Institut royal de météorologie (IRM) conseille à la population de prendre des précautions supplémentaires. Il faut ainsi bien se couvrir lorsque l’on sort dans le froid, en mettant par exemple plusieurs couches de vêtements, mais il faut aussi protéger ses canalisations et robinets d’eau pour éviter qu’ils ne gèlent et prévoir des abris pour les animaux qui restent dehors.

« Nous mettons la population en garde contre les conséquences de ce froid extrême », déclare Davi Dehenauw de l’IRM. « Il faut par exemple protéger les canalisations et robinets d’eau, couvrir ou rentrer les plantes, et se couvrir de plusieurs couches de vêtements entre lesquelles l’air peut passer - car l’air joue un rôle d’isolateur ».

« Gardez aussi vos animaux de compagnie à l’intérieur, et prévoyez un abris pour les animaux qui doivent rester dehors. Et n’oubliez pas les plus faibles dans notre société, qui éprouvent des difficultés à sortir et qui sont particulièrement fragiles par un temps aussi froid », ajoute Dehenauw.

DANIEL BONROY

A noter aussi que le traditionnel plongeon dans le plan d’eau Blaarmeersen à Gand (Flandre orientale) n’aura pas lieu en raison du froid extrême.

Il faut en effet que l’eau ait au minimum une température de 4 degrés, alors qu’elle ne dépasse actuellement pas 2,5 degrés. Ce qui constitue un risque d’hypothermie ou de crise cardiaque pour les « ours polaires » qui se risqueraient au plongeon.

Plan d’hiver chez Bpost

Dans plusieurs bureaux de distribution du courrier dans les provinces de Flandre orientale et d’Anvers, la poste a introduit son plan d’hiver. Ceci signifie que les facteurs n’effectuent plus leur tournée à vélo ou à moto, mais qu’ils peuvent se déplacer en camionnette.

Ces jeudi, vendredi et samedi les températures resteront glaciales. Elles ne dépasseront donc pas zéro degrés.