Le doyen des lions décédé au zoo d’Anvers

Victor est décédé vendredi matin, à l’aube de ses 19 ans. Il souffrait de maladies de vieillesse, qui avaient considérablement limité sa qualité de vie ces derniers temps. Le plus vieux des lions anversois a eu 11 petits, avec deux femelles différentes.

« L’animal tenait à peine sur ses pattes. Il risquait de tomber dans l’étang de l’enclos et de se noyer. Il ne mangeait plus, devenait aveugle et présentait des problèmes au système nerveux central », indiquait ce vendredi un communiqué du zoo d’Anvers (photo).

Etant donné l’appauvrissement de la qualité de vie de l’animal, le vétérinaire du jardin zoologique historique a finalement pris la décision, en concertation avec le curateur et les soigneurs des prédateurs, de laisser le vieux lion mâle s’endormir paisiblement. Dans la nature, les lions peuvent vivre jusqu’à 14 ans. En captivité, jusqu’à 18 ou 20 ans. Victor avait donc atteint un âge avancé pour son espèce.

Né au zoo d’Anvers en 1994, Victor a engendré 11 petits lions, avec deux femelles. Le lionceau Nestor, qui est né il y a 4 mois, est devenu ce vendredi après le décès de son père l’unique mâle du nouvel enclos des lions au zoo d’Anvers.