Mauvaise qualité de l’air en beaucoup d’endroits

Une concentration élevée de particules fines a été constatée en de nombreux endroits du pays lors de mesures prises par la Cellule interrégionale pour l’Environnement. Celle-ci déconseille actuellement des efforts soutenus aux patients qui souffrent d’asthme et du cœur.

« Les concentrations de particules fines sont partout assez élevées », explique Frans Fierens de la Cellule interrégionale pour l’Environnement. « C’est surtout dans les grandes villes, comme Gand et Anvers, que des concentrations supérieures à 70 microgrammes de particules fines par mètre cube ont été mesurées ».

« Cette pollution est avant tout causée par les conditions météorologiques actuelles. Il y a très peu de vent, si bien que la pollution de l’air que nous produisons reste suspendue dans l’atmosphère en grande concentration. Et puis le fait que l’on chauffe davantage avec du bois a également un impact de poids », précise Frans Fierens (photo).

D’autres sources de pollution de l’air sont la circulation sur les routes, l’industrie et l’agriculture.