Le constructeur du Fyra reçoit un ultimatum

Le conseil d’administration de la SNCB, réuni ce lundi, a décidé (photo principale) de donner 3 mois au fabricant AnsaldoBreda pour amener les rames du train à grande vitesse Fyra - reliant Bruxelles à Amsterdam - au niveau de qualité souhaité. Si le constructeur italien n’y parvient pas, les chemins de fer belges annuleront le contrat. Entretemps, une liaison ferroviaire directe entre Anvers et Rosendaal sera mise en place.

La durée de 3 mois pour amener les rames du train à grande vitesse Fyra au niveau de qualité souhaité avait été prévue dans le contrat signé entre la SNCB et le constructeur italien AnsaldoBreda. Au terme de ce laps de temps, le contrat peut être entièrement résilié.

La SNCB a également décidé de suspendre l’achat des rames du Fyra. La société met en demeure le constructeur italien pour les dommages subis - des problèmes techniques, des retards de livraison et une perte d’image auprès des usagers.

L’investissement de 63 millions d’euros par la SNCB pour trois trains Fyra est suspendu. Des paiements ont déjà été effectués à hauteur de 35 millions d’euros. « Mais ceux-ci sont totalement couverts par des garanties bancaires et peuvent donc entièrement être récupérés, dans le cas d’une éventuelle annulation du contrat », affirme l’administrateur-délégué de la SNCB, Marc Descheemaecker (photo).

La SNCB va aussi demander au constructeur italien des avances sur les indemnisations pour livraison tardive des rames qui devaient assurer depuis décembre la liaison entre Bruxelles et Amsterdam. La Secrétaire d’Etat néerlandaise à l’Infrastructure, Wilma Mansveld, déclarait ce lundi qu’il faudra encore des mois avant que le train à grande vitesse puisse fonctionner pleinement. Elle réclame que la SNCB et son pendant néerlandais NS proposent au plus vite une solution de remplacement.

En attendant qu’AnsaldoBreda règle les nombreux problèmes techniques du Fyra - suspendu depuis quelques jours et pour une durée indéterminée -, une liaison ferroviaire directe sera mise en place entre Anvers et Rosendaal. Elle doit notamment faciliter la vie aux nombreux voyageurs qui font la navette entre la Belgique et les Pays-Bas.