Les adoptions par des couples homosexuels en hausse

Les adoptions internes par des couples homosexuels sont en hausse. L’an dernier, près de 50% des enfants belges adoptés en Belgique l’ont été par un couple du même sexe. En 2011, ce n’était que 25%. Le nombre total d’adoptions a cependant chuté.
AP2012

Sur les 30 enfants belges adoptés, 14 ont été confiés à des couples du même sexe. C’est ce que révèlent les chiffres du Centre flamand de l’Adoption (Vlaams Centrum voor Adoptie). En 2011, ils n’étaient que 6 sur les 25 enfants adoptés. L' adoption d’enfants par un couple homosexuel est légale en Belgique depuis 2006 mais n’avait pas encore été visible dans les chiffres.

"La tendance a démarré très lentement" a déclaré Ariane Van den Berghe, fonctionnaire flamande à l’adoption. "Dans les premières années, le nombre d’adoptions par des couples homosexuels était limité. Ces couples devaient évidemment suivre la procédure normale et se retrouvaient sur une liste d’attente. Cela a eu comme résultat que ces adoptions n’ont été concrétisées qu’après quelques années".

Le nombre total d’adoptions en baisse

Le nombre total des adoptions a cependant diminué. En cause une diminution des adoptions d’enfants à l’étranger. En 2012, 122 enfants étrangers ont été adoptés par des parents belges via une adoption internationale. En 2011, ils étaient encore 180.

Parmi les explications, le fait que le Kazakhstan ne fasse plus partie des pays qui autorisent l’adoption. Les autorités kazakhes sont en train de réformer leur législation sur l’adoption et en attendant toute adoption par des couples étrangers est interdite. L’Ethiopie qui était aussi un pays ouvert à l’adoption par des parents belges envoie moins d’enfants dans notre pays.

Nombre d’adoption par pays d’origine en 2012

        

  • Bulgarie : 2
  • Burkina Faso : 1
  • Chine : 15
  • Ethiopie : 78
  • Philippines : 4
  • Inde : 3
  • Pologne : 10
  • Thaïlande : 1
  • Afrique du Sud : 8