Un clasico viril se solde par un partage

Le match au sommet entre Anderlecht et le Standard de Liège, qui clôturait la 25-ème journée du championnat dimanche soir, s’est terminé sur un nul 2 partout. Trois cartes rouges ont aussi été distribuées. Le Sporting s’en sort bien même si ce nul met un terme à une série de onze victoires.

Anderlecht mettait tout de suite la pression. Après moins de 2 minutes de jeu, Lucas Biglia récupérait un ballon mal dégagé par le gardien du Standard Kawashima et l’expédiait dans la lucarne. Ce but ne découragea pas le Standard, lequel égalisa à la 22-ème minute: Reza lança Batshuayi qui se joua de Nuytinck et trompa Proto.

Deux minutes plus tard, nouvelle alerte pour Anderlecht, Bulot se présenta devant Proto, mais se déporta et dut finalement remettre en retrait à Mpoku, dont le tir fut dégagé sur la ligne par Nuytinck.

Trois cartes rouges

Le Standard dominait et Anderlecht allait encaisser une nouvelle tuile à la 40-ème de jeu, avec le renvoi au vestiaire de Jovanovic après un mauvais geste revanchard sur Opare.

Le Standard profita d'emblée de sa supériorité numérique. Bulot centra de la droite pour Buyens, qui, de la tête, ne laissa aucune chance à Proto (52-ème). Le gardien anderlechtois repoussa en revanche un tir de Mpoku après un contre rondement mené (57-ème).

La parité numérique fut provisoirement rétablie lorsque Vainqueur écopa d'un deuxième carton jaune (61-ème). Kawashima repoussa sur la latte une tentative de Kouyaté (75-ème). Réduits à 9 après l'exclusion de Biglia (80-ème, double avertissement), les Bruxellois trouvèrent tout de même les ressources pour égaliser grâce à une tête de Guillaume Gillet à la 87-ème.

Anderlecht, leader au classement

Après onze victoires consécutives Anderlecht s'en sort bien même s'il doit se contenter d’un seul point.

Anderlecht reste leader avec 56 points, 6 de plus que Zulte- Waregem. Le Standard, 43 points, est 4-ème.

Douze arrestations administratives

Des affrontements ont éclaté dimanche soir entre plusieurs supporters de football et la police à l'issue de la rencontre Anderlecht-Standard. Les émeutiers ont lancé tout ce qu'il leur tombait sous la main: pavés, parasols et mobilier de café. Quatre policiers ont été légèrement blessés et douze personnes ont été arrêtées administrativement.

Les douze supporters interpellés ont entre-temps été remis en liberté. La police locale analysera dans les prochains jours les images des caméras de surveillance afin de tenter d'identifier les émeutiers.