Jan Hoet devient citoyen d’honneur de Geel

La ville de province anversoise où a grandi celui que l’on surnomme en Flandre le "pape des arts" a décidé d’accorder ce titre honorifique au chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Jan Hoet (photo principale) possède encore toujours des liens étroits avec Geel, notamment dans le domaine culturel.

Le grand spécialiste flamand des arts, notamment contemporains, est en fait né à Louvain (Brabant flamand) en 1936. Mais il a grandi dans la ville de Geel (photo), en province anversoise. Son père était neuropsychiatre et travaillait à l’hôpital psychiatrique de Geel. La ville est d’ailleurs toujours connue pour son centre de soin familial en psychiatrie, dont chaque patient est placé dans une famille d’accueil.

Par le biais de divers projets artistiques, en collaboration avec le centre culturel De Werft, Jan Hoet est resté lié à la ville de son enfance tout au long de sa brillante carrière. C’est une des raisons pour lesquelles le conseil communal de Geel a décidé ce lundi soir d’octroyer au fondateur du Musée municipal d’art actuel (SMAK) de Gand le titre de "citoyen d’honneur".

L’habitation dans laquelle Jan Hoet a grandi abrite aujourd’hui la maison d’art Yellow Art. Le spécialiste international d’art - qui a été fait chevalier par le roi Albert II de Belgique mais aussi chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en France - s’y rend encore toujours volontiers.

Jan Hoet devient ainsi le deuxième citoyen d’honneur de la ville de Geel, connue aussi pour ses trois moulins à vent, un cimetière militaire anglais, des monuments funéraires intéressants et un champ d’orchidées. Il a été précédé par le compositeur Armand Preud’homme (1904-1986).

Armand Preud’homme était un compositeur et organiste flamand, qui a été fait citoyen d’honneur non seulement de Geel, mais aussi des communes de Peer, Kampenhout, Kasterlee et Zichem.