Les Flamands le font 1,21 fois par semaine

Le Flamand a une relation sexuelle environ 1,21 fois par semaine. C’est en tous cas ce qui ressort d’une enquête conjointement réalisée par les universités de Gand et Louvain, l’hôpital universitaire de Gand et le centre flamand d’expertise sur la santé sexuelle Sensoa. Elle a été menée à la demande de l’Agence pour l’Innovation par la Science et la Technologie auprès de 1.800 Flamands âgés de 14 à 80 ans.

D’après les résultats de cette enquête, le Flamand fait donc l’amour 1,21 fois par semaine. Environ 20% des sondés n’ont pas eu de relation sexuelle ces six derniers mois. Ils sont tout autant à le faire deux fois par semaine, et également 20% à le faire trois fois par semaine ou plus.

Selon le coordinateur de l’enquête, Alexis Dewaele, la fréquence est la plus élevée chez les jeunes adultes avec 1,5 fois par semaine. A partir de 50 ans elle diminue à une fois toutes les deux semaines.
La toute première relation sexuelle intervient en moyenne à l’âge de 17 ans pour les garçons et de 16 ans pour les filles.

Tout au long de leur vie, les femmes ont environ 6 partenaires sexuels différents, contre 9 en moyenne pour les hommes. Environ 3 sondés sur 4 ont un partenaire fixe. L’enquête révèle toutefois que 26% des hommes ont déjà été infidèles, un chiffre qui s’élève à 21% chez les femmes. Notons que l’adultère n’implique pas nécessairement un amant ou une maîtresse. Ainsi, 14% des hommes admettent avoir eu une relation avec une prostituée.

La grande majorité des personnes sondées se définissent comme hétérosexuelles. A peine 3,3% s’identifient comme holebi (homosexuel, lesbienne, bisexuel). Alexis Dewaele relève à ce sujet que de nombreux hommes ayant déjà eu une relation sexuelle avec un autre homme ne se définissent pas pour autant comme homosexuel ou bisexuel.

Au niveau de la contraception, environ la moitié des femmes prend la pilule. La spirale hormonale est utilisée par 18% des Flamandes sondées. L’enquête révèle à ce sujet que ce dernier mode de contraception est principalement choisi par les femmes âgées de plus de 30 ans.

Enfin, une importante différence est notée au niveau de la masturbation. Selon Alexis Dewaele, les hommes s’assouvissent en solitaire environ une ou plusieurs fois par semaine. Les femmes le font de leur côté une ou plusieurs fois par mois. Ces six derniers mois, 70% des hommes sondés se sont masturbés contre 50% des femmes. Enfin, 5% des hommes ne l’ont jamais fait, contre 30% de femmes.