L’exportation belge à 80% flamande

Lors des dix premiers mois de 2012, l’exportation flamande a connu une hausse de 2,79% par rapport à l’année d’avant. La Flandre participe ainsi à 80% de l'exportation belge. Concrètement, il y en a pour 243 milliards d’euros de marchandise. Pour le ministre-président flamand Kris Peeters, "les chiffres confirment que la Flandre est le moteur économique de la Belgique".

"La Flandre représente 60% de la population en Belgique, 70% du PIB et 80% des exportations. Ces chiffres confirment que la Flandre est le moteur économique de la Belgique", relève le ministre-président flamand Kris Peeters dans le quotidien De Morgen. "Nous portons ainsi une énorme responsabilité".

Cette hausse de l’exportation flamande de 2,79% est légère, mais demeure élevée par rapport à l’économie mondiale. La région flamande semble ainsi doucement se remettre de la crise de 2009.

Les destinations les plus importantes de l’exportation flamande demeurent les Pays-Bas, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. Les marchés de l’Union européenne constituent au total deux-tiers de l’exportation. Mais la hausse constatée est principalement liée à l’augmentation de l’exportation flamande vers les Etats-Unis. Celle-ci a connu une hausse de 30,7% par rapport à 2011. Les Etats-Unis sont ainsi le marché d’exportation hors de l'Europe le plus important.

Notons enfin que l’exportation flamande est également à la hausse vers des destinations telles que la Russie (+21%), la Corée du Sud (+17%) et le Brésil (+12%). "Nous devons poursuivre cette stratégie. Lors des prochaines années, le gouvernement flamand va continuer à encourager les entreprises à se tourner davantage vers les marchés en croissance", conclut Kris Peeters.

Le port d'Anvers renforce sa coopération avec la Russie

Port of Antwerp International, la filiale internationale de la société gestionnaire du port anversois (Antwerpse Havenbedrijf), a conclu un accord de coopération avec Rosmorport, la société étatique qui défend les intérêts de tous les ports maritimes russes. L'accord court sur une première échéance de 5 ans et peut être prolongé.

Anvers et la Russie entretiennent des rapports commerciaux depuis un certain temps déjà. La Russie est entre-temps devenue le quatrième plus important partenaire du port anversois. L'an dernier, le trafic total entre les deux destinations s'élevait à 8,6 millions de tonnes. Environ 90% ont été traités entre Anvers et la côte occidentale russe.

L'accord signé récemment porte sur le développement portuaire, l'extension du réseau de transport et logistique et les investissements pour l'infrastructure. Les deux partenaires vont en outre se pencher sur le rendement énergétique des facilités portuaires et l'apport des modes de production renouvelables.