Le bronze pour le patineur Bart Swings

Le Brabançon flamand de 22 ans a créé la surprise en remportant dimanche au championnat du monde de patinage de vitesse toutes distances, à Hamar en Norvège, la médaille de bronze finale. Il y a 3 ans, Swings patinait encore à roulettes, mais il s’est reconverti en un temps record.

A 22 ans, le patineur de Herent (Brabant flamand) est monté ce dimanche sur la troisième marche du podium (photo) à Hamar en Norvège, pour la première fois de sa carrière dans un grand championnat international.

Troisième après la troisième épreuve, Bart Swings a réussi son deuxième meilleur temps absolu sur 10.000 m, en 13:11.91. S'il a échoué à moins de 4 secondes de son record national (13:08.08), il a surtout terminé à 5/100es de seconde du multiple champion du monde, le Néerlandais Sven Kramer. Un exploit pour celui qui était il y a 3 ans encore le roi du patinage à roulettes en ligne.

Swings s’est reconverti en un temps record au patin à glace, et brille particulièrement sur les longues distances. Ce week-end, au championnat du monde de patinage de vitesse toutes distances, il est monté sur 3 podiums de distance : 1.500 mètres (3e), 500 m (3e) et 10.000 m (2e), avant de figurer sur la 3e marche du podium final, derrière le Néerlandais Sven Kramer et le Norvégien Havard Bokko.

Certains le voient déjà, dans un an, sur le podium des Jeux Olympiques de Sotchi. Mais Bart Swings reste humble et réaliste. « Je ne parviens pas encore à réaliser. Je n’ai pas beaucoup fêté dimanche à Hamar. Dès demain, je reprends l’entrainement ».