Bruxelles promeut les métiers de la ville

Un sixième centre de référence a été créé officiellement en Région bruxelloise, dédié aux métiers de la ville et de la fonction publique. Il doit aider à l’organisation de formations et la mise à disposition d’infrastructures. Les cinq autres centres existant à Bruxelles sont spécialisés dans les domaines des fabrications métalliques et de l'industrie technologique, des technologies de l'information et de la communication, de la construction, du transport et de la logistique, et de l'Horeca.

L’an dernier, ces 5 centres de référence ont représenté ensemble un budget de près de 4,5 millions d’euros, issus des fonds publics, a indiqué ce lundi le ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, Benoît Cerexhe. Les fonds sectoriels contribuent à hauteur d’un budget identique à cette initiative, essentiellement sous forme d’apports en nature, comme du matériel.

Grâce à une collaboration avec des partenaires tels qu’Actiris (office bruxellois pour l’emploi), Bruxelles-Formation, l’office flamand pour l’emploi VDAB ou encore l’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement (IBGE), le sixième centre de référence permettra de favoriser le placement et la mise à l’emploi de Bruxellois, de renforcer l’action des opérateurs, notamment au niveau linguistique, et de développer l’expertise technico-pédagogique nécessaire pour l’adaptation des programmes de formation.

Les métiers de la ville recouvrent une série d’emplois visant l’amélioration de la qualité de vie en milieu urbain. Parmi ceux-ci, il y a les gardiens de la paix et de parc, les conducteurs de trams et les agents de propreté.

Le nouveau centre de référence est doté d’un budget de 300.000 euros, qui vient s’ajouter aux 4,5 millions d’euros déjà affectés par le gouvernement bruxellois aux 5 autres centres.