Le doyen des augustins décédé à Gand

Le père Louis-Michel, né Michaël Goegebuer, s’est éteint ce mardi à l’âge de 105 ans. La nouvelle a été divulguée par l’échevine de l’Etat civil de Gand. Le religieux vivait au couvent des Augustins Saint-Stéphane de Gand (photo d’archives), qualifié de "berceau des Augustins aux Pays-Bas".

C’est l’échevine de l’Etat civil de Gand (Flandre orientale), Sofie Bracke (Open VLD), qui a annoncé ce mercredi le décès du père Louis-Michel, mardi au couvent des Augustins Saint-Stéphane de la ville. Il y a trois semaines, elle avait encore rendu hommage au religieux.

Michaël Goegebuer était en effet né le 21 janvier 1908 et venait donc de fêter ses 105 ans. Il était d’ailleurs le plus vieux père augustin encore en vie, dans le monde. Il sera enterré dans le cimetière au centre de la commune de Mariakerke (photo), où reposent déjà d’autres religieux.

Le couvent des Augustins Saint-Stéphane, situé rue de l’Académie à Gand, est considéré comme « le berceau des Augustins aux Pays-Bas ». Il a été fondé le 24 novembre 1296, suite à l’autorisation de l’évêque de Tournai. Les augustins étaient déjà présents dans la ville flamande avant cette date, probablement comme prédicateurs itinérants. Ils étaient populaires auprès des fidèles et on leur demandait, surtout dans les paroisses des environs, de prêcher pendant le temps du Carême et de l’Avent.

Il y a une dizaine d’années, le cloître et l’orgue à 3 claviers - datant de 1873 - du couvent furent restaurés. Les augustins se sont beaucoup occupés de la pastorale et leur église est devenue un lieu de pèlerinage, dans le cadre de la dévotion à Sainte Rita.

Le couvent des Pères Augustins peut être visité quotidiennement à Gand.

BELGA/BOGAERTS