Tuberculose bovine détectée en Flandre occidentale

Un cas de tuberculose bovine (mycobacterium bovis) a été détecté dans une entreprise de Flandre occidentale. La découverte date du 15 février et les tests de laboratoire l'ont confirmée jeudi, a précisé Geert De Poorter, porte-parole de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).
AP1999

Le constat a été fait dans un laboratoire néerlandais où les symptômes de la maladie ont été détectés aux poumons et à l'abdomen d'une carcasse de bovin.

"L'entreprise ouest-flandrienne d'où provenait la carcasse a immédiatement été mise à l'arrêt et le système de traçage a permis d'identifier 79 autres entreprises dont les animaux ont été en contact avec la firme incriminée", selon Geert De Poorter.

Onze animaux de l'entreprise flamande ont été abattus, les autres le seront le 25 février. Les 79 autres entreprises tracées sont aussi à l'arrêt jusqu'à ce que les tests effectués livrent leur verdict quant à la présence de la maladie. S'il n'y a pas contamination, elles pourront reprendre leurs activités.

La maladie est transmissible à l'homme. Les cas sont difficiles à distinguer de la version humaine, bien plus fréquente. La viande d'un animal malade ou soupçonné de l'être peut être consommée, sauf en cas de contamination importante de la carcasse.

Notre pays est considéré depuis 2003 comme non touché par la tuberculose bovine. "Le cas détecté n'affectera pas ce statut", indique Geert De Poorter. "Chaque année, nous recensons quelques cas isolés. Ce cas-ci est le premier en 2013."