Le Lierse pousse le Beerschot en play-offs 3

Si les matches au sommet du super sunday ont forcément lieu... dimanche (FC Brugeois-Anderlecht à 14h30 et Standard-Genk à 18h00), la bataille pour échapper aux play-offs 3 a fait rage samedi. Dimanche, Anderlecht, mené 2-0, finit par égaliser au FC Bruges.

Mais plus qu'une bataille, c'est pratiquement la guerre que le Cercle de Bruges, battu 2-0 à La Gantoise en avant-programme, a perdue. Il demeure en tout cas désespérément scotché à la dernière place, avec 14 points, à 3 matches de la fin.

Le Beerschot, un des deux autres "candidats" aux barrages pour la descente, a également réalisé la plus mauvaise opération possible en s'inclinant 1-3 (mi-temps: 0-2) à domicile contre le Lierse, qui lui abandonne ainsi la très peu convoitée avant-dernière place du classement.

C'est pourtant contre le cours du jeu que le jeune Swinkels a ouvert la marque de la tête pour les visiteurs à la 29-ème. Aboumosalam a donné le coup de grâce sur coup-franc juste avant le repos. Raman a ensuite rendu un peu d'espoir aux anversois sur corner à la 77-ème. Un espoir ravagé par Bourabia (1-3) 3 minutes plus tard.

Outre le Lierse, deux autres équipes se sont imposées à l'extérieur: Mons, 0-1 à Courtrai, et Oud-Heverlee Louvain, 1-2 au FC Malinois, qui voit s'éloigner les P-O I. Nul blanc, enfin, à l'issue du derby waeslandien.

Dans le haut, Zulte-Waregem, dont la neige a reporté le match au RSC Charleroi au dimanche 3 mars à 18 heures, se contentera d'observer dimanche Anderlecht, qui le devance de 8 points, et Genk, qu'il précède de 6 points.

Mené 2-0, Anderlecht égalise au FC Bruges

Le FC Brugeois avait un double objectif que personne n'aurait imaginé avant le début du championnat, dimanche contre Anderlecht. Il lui fallait en effet premièrement venger l'humiliation, 6-1, du match-aller, mais surtout, repousser le plus loin possible le FC Malinois, battu 1-2 par OHL samedi. Au final, 2-2 sur un terrain en parfait état, il n'aura réussi qu'a repousser ce dernier à 4 points.

Le but d'ouverture suscitera toutefois moultes discussions au Café des Sports. Les faits: une sortie de Proto devant Bacca jugée fautive par Monsieur Nzolo. Penalty et carte jaune, mais pas goal. Le portier mauve repousse en effet l'envoi faiblard de Vadis. Le ballon lui revient cependant via l'épaule de Nuytinck et il marque en position hors-jeu. Mais la balle venait de l'adversaire: 1-0, 19-ème.

Vadis fut encore à l'origine d'un 2-ème but, annulé celui-là, lorsque Proto repoussa un de ses tirs dans la foulée de Bacca, hors-jeu (52-ème). Une autre phase offensive brugeoise, cette fois régulière, amena le 2-0 au marquoir: tir de Lestienne dévié hors de portée de Proto par Bacca (62-ème).

Un goal de billard de Bruno à la 79-ème (2-1) tempéra quelque peu l'euphorie du Jan Breydel, rendu silencieux par le tandem du mercato De Zeeuw-Armenteros à la 86-ème (2-2). L'exclusion de Nuytinck à la 89-ème ne changea rien.

Rendez-vous dans les P-O I où, si rien ne change d'ici là, les mauves prendront le départ avec 9 longueurs d'avance.