Les Clarisses vont déménager, sans Martin

Michelle Martin devra-t-elle se chercher un nouveau lieu de résidence en libération conditionnelle, ou logera-t-elle pendant un certain temps toute seule au couvent de Malonne (photo principale), près de Namur. C’est la question qui se pose après que les neuf sœurs qui vivent actuellement encore dans le couvent de Clarisses, où elles hébergent depuis 6 mois environ l’ex-épouse de Marc Dutroux, aient confirmé leur déménagement, pour 2014 ou 2015. Elles devraient s’installer à Bruxelles. L’avenir de Michelle Martin en devient incertain.

Les quotidiens Het Laatste Nieuws et La Dernière Heure ont appris d’une source proche du couvent de Malonne que les neuf Clarisses qui y résident actuellement encore déménageront effectivement, vraisemblablement en 2014, voire en 2015. Depuis des années, le vieux couvent dans la région namuroise est devenu trop grand pour la communauté religieuse toujours plus restreinte.

Les sœurs très âgées ne seraient plus capables d’assumer les coûts d’entretien et de chauffage pour le bâtiment. Il est très probable que les religieuses s’installeront à Bruxelles, plus précisément au sein de la Fraternité Notre-Dame des Nations implantée dans le quartier du Chant d’Oiseau à Woluwe-Saint-Pierre. C’est en effet la seule autre communauté de Clarisses encore existante en Belgique.

Ce déménagement pose néanmoins la question de l’avenir de Michelle Martin (photo). L’ex-épouse du pédophile Marc Dutroux, qui a obtenu une libération conditionnelle après 16 ans de prison et réside depuis environ 6 mois au couvent de Malonne, ne déménagera en effet pas avec les sœurs. En cours des deux ans à venir, une décision devrait être prise sur son hébergement futur. Les Clarisses se seraient montré prêtes à aider Michelle Martin dans le recherche d’un nouveau toit.

La source proche du couvent a également déclaré aux deux quotidiens que Michelle Martin sort très peu du couvent, bien qu’elle ait le droit de le faire. « Si elle veut aller promener, trois sœurs l’accompagnent toujours. De cette façon elle est protégée, pour le cas où des riverains la remarqueraient. Mais la plupart du temps, elle reste dans le couvent ».

"A nouveau devant le tribunal d’application des peines"

L’avocat Georges-Henri Beauthier, qui représente les victimes de Marc Dutroux, estime que Michelle Martin doit retourner en prison lorsque les Clarisses quitteront Malonne. Il indique que le tribunal d’application des peines n’a pas statué sur un nouveau dossier.

« C’est Martin qui a choisi ce lieu. S’il est question de déménagement des sœurs, je suppose qu’elle est au courant depuis longtemps et qu’elle a déjà reconstruit un nouveau dossier, qu’elle va proposer un autre endroit ». Si c’est le cas, ce sera au tribunal de statuer sur le nouveau dossier. "Si les sœurs partent avant que le tribunal n'ait pris sa décision, Martin devra retourner en prison en attendant", ajoute encore l'avocat Beauthier.

L'avocat de Michelle Martin, Thierry Moreaux, n'a pas souhaité réagir à cette déclaration.