Des centaines de licenciements dans les villes et communes

Des centaines, voire des milliers d’emplois pourraient être supprimés dans les villes et communes flamandes lors des prochains mois. Cette menace qui plane sur les administrations est provoquée par la crise économique et financière, et par le vieillissement de la population. Selon l’Union des Villes et Communes Flamandes (VVSG), le service au citoyen risque fortement d’en pâtir.

Plusieurs dizaines de membres du personnel sont déjà touchés par ces mesures dans les communes de Malines, Zelzate et Beringen. "Mais dans de nombreuses administrations communales, la gravité de la situation doit encore filtrer. Le pire est à venir", souligne Vinciane Mortier du syndicat chrétien ACV dans les colonnes du quotidien Het Nieuwsblad.

En Flandre, environ 180.000 personnes travaillent au sein des administrations locales. La diminution des effectifs engendrera inévitablement une détérioration des services. "Il est clair qu’il y aura des répercussions concrètes pour les principaux concernés", indique Jan Leroy du VVSG. "Mais la baisse des frais du personnel a quasi toujours des conséquences immédiates sur la prestation des services offerts aux citoyens ", estime-t-il. "De nombreuses personnes employées dans les communes et les CPAS travaillent dans des garderies, des piscines communales, etc. Il y a de fortes chances que les communes se voient forcées de réduire les effectifs au sein des services aux citoyens".

Selon Jan Leroy, la principale raison de cette situation est le vieillissement de la population. "La commune doit en tant qu’autorité assurer seule le financement des retraites de ses anciens employés. Au fil des années, la facture ne cesse d’augmenter à cause du fait que ces derniers bénéficient plus longtemps de leur pension", explique-t-il.

L’une des manières de faire face à ces problèmes financiers serait d’augmenter les taxes communales. "Le sujet est toutefois tabou pour de nombreuses nouvelles administrations communales", indique Vinciane Mortier.

La ville de Malines supprimera 116 emplois

La ville de Malines devra supprimer 116 emplois lors des prochaines années. C’est ce qui ressort du plan d’épargne proposé par la coalition Open VLD/Groen/N-VA/CD&V.

Selon l’administration municipale, cette mesure s’impose. D'après les estimations, un déficit de 24,3 millions d’euros pourrait en effet faire surface d’ici 2019.