La pollution des camions coûte cher

Chaque année, la pollution créée par les poids lourds coûte à la Belgique 1,3 milliard d’euros en soins de santé. La facture monte même à 2,8 milliards si l’on tient aussi compte de la pollution causée par les voitures. Ces estimations proviennent de l’Agence européenne pour l’environnement. Les émanations d’azote et les particules fines dans l’air entraînent annuellement la mort de 350.000 Européens.

Selon les calculs de l’Agence européenne pour l’environnement, la pollution causée par les poids lourds coûte à la Belgique l’équivalent de 4,2 à 6,7 cents d’euros en dommages pour la santé par kilomètre roulé (en fonction du type du moteur). Le fait que la Belgique soit mauvaise élève dans le domaine provient notamment de sa grande densité de population.

« Les conséquences néfastes pour la santé sont les plus importantes pour les citoyens qui résident à proximité d’axes routiers très fréquentés », précise Jacqueline McGlade, directrice de l’Agence européenne pour l’environnement, dans les pages du quotidien De Morgen.

L’Agence évalue les coûts en soins de santé en Europe entre 43 et 46 milliards d’euros par an. Dans 9 pays européens les coûts par kilomètre parcouru par un camion sont encore plus élevés qu’en Belgique. L’une des causes de la pollution élevée serait le fait que beaucoup de poids lourds roulent au diesel.

Quelque 350.000 Européens décèderaient chaque année de façon prématurée en raison des émissions de particules fines et d’azote.

L’Agence européenne estime que les pays membres de l’Union devraient facturer les coûts causés par la pollution par le biais d’une taxe de circulation. Depuis 2011, il existe une directive européenne qui rend possible l’introduction d’une telle taxe. « Avec les revenus générés par pareille taxe, on pourrait promouvoir des méthodes de transport plus saines et des technologies moins nocives pour l’environnement », conclut McGlade.