De Lijn: 50.225 resquilleurs attrapés en 2012

En 2012, les contrôleurs de De Lijn ont dressé un procès-verbal à l’encontre de 50.225 voyageurs ne possédant pas de titre de transport valable. C’est un quart de plus que l’année d’avant. Au total, environ 1,7 million de navetteurs ont été contrôlés lors de leurs trajets en bus ou en tram.

L’année dernière, les contrôleurs de De Lijn ont dressé près de 10.000 procès-verbaux de plus qu’en 2011. Cette hausse est liée à une augmentation de 16% du nombre de contrôles effectués en un an.

"Le contrat de gestion impose une hausse de 5% du nombre de contrôles", indique le porte-parole de la société flamande des transports en commun. "Ces nouveaux résultats démontrent que nous avons fait mieux que ce qui est suggéré". Plus de 96% des voyageurs respectent l’obligation d’avoir un ticket de transport valable.

La hausse du nombre de procès-verbaux est une aubaine financière pour De Lijn. Le gouvernement flamand lui a en effet imposé d’importantes mesures d’économie. Les amendes supplémentaires représentent ainsi une ressource supplémentaire non-négligeable.

Les représentants de De Lijn s’étonnent toutefois du nombre élevé de resquilleurs. La société communique en effet depuis des années la tenue de ses contrôles. "Nous le faisons trois à quatre fois par semaine, via Twitter ou encore le quotidien gratuit Metro".