La ville de Courtrai supprime 104 emplois

Quelque 104 emplois seront supprimés à la ville de Courtrai lors des six prochaines années. L’annonce a été faite par l’administration lors de la présentation de son budget 2013. Cette réduction des effectifs concerne un huitième du personnel. Le nouveau bourgmestre en place, Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a indiqué qu’il n’y aura pas de licenciements secs.

A l’heure actuelle, la ville de Courtrai emploie 850 personnes. Dans six ans, elles ne seront plus que 746. Ces chiffres, présentés dans le cadre de la proposition du budget 2013, concernent des équivalents plein-temps.

Le bourgmestre Vincent Van Quickenborne (photo) s’est empressé de préciser qu’il n’y aura pas de licenciements secs. La réduction des effectifs s’effectuera principalement via des départs volontaires et à la retraite. Seul un départ sur trois sera remplacé. "Je suis persuadé que la ville de Courtrai peu mieux fonctionner avec moins de personnel ", a souligné le bourgmestre.

Le déficit budgétaire de la ville de Courtrai s’élève actuellement à plusieurs millions d’euros. La nouvelle administration a donc décidé de mettre en œuvre d’importantes mesures d’économie. La ville ne compte pas augmenter ses impôts, mais baissera les montants accordés dans le cadre de primes et autres allocations. Les primes de naissance vont ainsi diminuer. Les centenaires ne recevront pour leur part plus de chèque-cadeau.

Au total, 5 millions d’euros doivent ainsi être épargnés, ce qui devrait ramener le déficit budgétaire de 2013 à 6,16 millions d’euros. "L’objectif est de ramener le budget à l’équilibre en 2015", a conclu Vincent Van Quickenborne.