Les enfants avalent toujours plus de médicaments

En 2011, les pharmaciens belges ont vendu 6,6 millions de boîtes de médicaments pour enfants. Le nombre de médicaments vendus augmente ainsi bien plus vite que le nombre de jeunes.

Les chiffres ont été publiés par le quotidien Het Laatste Nieuws qui se base sur un rapport récent de l’Inami. Au total, les enfants ont consommé environ 107 millions de pilules, gouttes et vaccins en 2011, soit une hausse de 6% par rapport à 2007. Durant cette même période, le nombre de jeunes n’a pour sa part augmenté que de 2%. Il ressort ainsi que les enfants avalent toujours plus de médicaments.

Les médicaments traitant les problèmes respiratoires tiennent le haut du pavé. Quatre bébés et enfants en bas âge sur dix reçoivent ainsi un médicament pour l'asthme ou la bronchite chronique. C’est 7,3% de plus qu’en 2007. Le nombre d'adolescents avec une affection pulmonaire a également augmenté de 5%.

La consommation de médicaments contre le diabète a augmenté d'un tiers. En 2011, l'Inami a recensé 5.300 enfants diabétiques. L'augmentation est la plus forte chez les adolescents (+29%) et les enfants entre 3 et 12 ans (+15%). Le surpoids entraîne plus de cas de diabète de type 2, mais il y a aussi une augmentation des cas de diabète de type 1 chez les jeunes enfants.

Malgré les campagnes déconseillant l’usage systématique des antibiotiques, la consommation de ces médicaments par les enfants continue d’augmenter.

Globalement, la consommation de médicaments par les jeunes coûte annuellement 116 millions d’euros à l’Inami. Ce coût s’élève à environ 52,68 euros par enfant. Pour le Belge moyen, ce coût est toutefois bien plus élevé. Il atteint en effet les 254 euros par personne.