La BBC découvre par hasard un vrai Van Dyck

Le portrait d’une femme était enfoui depuis des années dans les caves de musée britannique Bowes, qui le considérait comme une copie. La BBC en a montré une photo, qui a permis à un spectateur de la télévision publique britannique d’identifier la toile comme une œuvre authentique d’Antoine Van Dyck, le portraitiste baroque né en mars 1599 à Anvers. Sa valeur est maintenant estimée à 1,2 million d’euros.

La toile en question séjournait depuis des années dans les entrepôts du Bowes Museum, à Durham en Grande-Bretagne. Elle était en mauvais état et couverte de poussière. Le musée la considérait comme une copie.

Mais dans le cadre d’un projet visant à mettre toutes les peintures à l’huile de Grande-Bretagne sur l’internet, la télévision publique BBC a déterré le portrait, l’a dépoussiéré et en a montré une photo dans une de ses émissions. Un téléspectateur averti - l’historien d’art et antiquaire Bendor Grosvenor - a alors identifié la toile comme étant une œuvre authentique d’Antoine Van Dyck, le célèbre portraitiste baroque né le 22 mars 1599 à Anvers et décédé le 9 décembre 1641 près de Londres.

Alertée, la BBC a fait expertiser l’œuvre. « Il s’agit à coup sûr d’une toile d’Antoine Van Dyck, de sa période anglaise tardive », expliquait le spécialiste Christopher Brown. « Aucun doute possible. Il s’agit d’une découverte importante ». La valeur de l'oeuvre est estimée à 1,2 million d'euros.

Le tableau dépeint Olivia Boteler Porter, une dame d’honneur de la première épouse de Charles Ier. Van Dyck (auto-portrait ci-dessus) a été le principal peintre de cour en Angleterre.