La Belgique paralysée par la neige

Il a neigé une bonne partie de la nuit. Ce mardi matin encore, les flocons continuaient de tomber, rythmés par de fortes rafales de vent. Sans grande surprise, les automobilistes ont dû prendre leur mal en patience. Le pays était en effet paralysé par quelque 1.600 kilomètres de files. Les transports en commun ainsi que certains aéroports ont également connu des perturbations.

Face à ce chaos, il était fortement conseillé d’éviter de prendre la route. Malgré les 1.456 tonnes de sel parsemé sur les voies en Flandre, les 315 épandeuses ont eu beaucoup de mal à dégager les routes.

Vers 8 heures ce matin, nous étions ainsi tout près de battre un nouveau record. Touring Mobilis a enregistré 1.600 kilomètres de file (voir carte du dessous), soit bien plus que les 1.200 kilomètres du 3 février dernier.

Alors que les températures négatives rendaient les routes particulièrement glissantes, plusieurs accidents ont été enregistrés. A Bruxelles, la circulation est très difficile. Les tunnels sont fermés et plusieurs routes ont été bloquées par des voitures en difficulté.

Perturbation des transports en commun

La circulation des lignes de bus est fortement perturbée à Bruxelles. Pour l'instant, les lignes de bus 41, 43 et 84 ne sont pas exploitées. La ligne 61 est quant à elle déviée via Rogier et Dailly. La ligne 64 est pour sa part limitée à Maelbeek et ne dessert pas la rue de Verdun. Par ailleurs, aucun bus ne circule pour le moment sur la petite ceinture et le centre-ville n'est pas desservi.

En ce qui concerne les trams, la circulation est également perturbée. Les lignes 62 et 97 ne sont pas exploitées. Pour les autres lignes, des retards sont à prévoir. Les métros roulent normalement.

En Flandre, les services de la société flamande De Lijn sont également fortement perturbés. Les bus sont les plus concernés, alors qu’à Anvers et à Gand, les trams circulaient plus ou moins normalement.

Pas de Thalys ce mardi

La circulation des Thalys a été provisoirement suspendue ce mardi. Compte tenu de ces conditions de circulation difficiles, Thalys International recommande à ses voyageurs de reporter leur voyage dans la mesure du possible.

"Tous les billets Thalys valables pour le 12 mars sont échangeables selon les disponibilités ou remboursables selon les conditions d'après-vente", précise Thalys.

La situation était en outre très difficile sur le rail belge. Le début de service a été particulièrement problématique dans la région du Hainaut occidental, a indiqué un porte-parole d'Infrabel. Des retards étaient ainsi enregistrés sur de nombreuses lignes ferroviaires.

L'aéroport de Liège fermé

D'importants retards sont actuellement enregistrés à Brussels south airport (aéroport de Charleroi) et "la situation ne va pas en s'améliorant", a indiqué son porte-parole, David Gering. Liège airport a quant à lui tout simplement fermé ses portes.

L'aéroport de Zaventem fonctionne toutefois normalement et aucun problème ne devrait survenir dans la matinée ou l'après-midi, a indiqué Jan Van der Cruysse de Brussels Airport. "Il y a deux pistes d'atterrissage et de décollage utilisées", a encore indiqué le porte-parole. Il recommande aux voyageurs d'arriver bien à l'avance et de vérifier que leur vol est bien confirmé.