Budget: 338 millions d’euros ont déjà été trouvés

Le gouvernement Di Rupo peut d’ores et déjà soustraire 338 millions d’euros des 2,8 milliards que les ministres doivent trouver dans le cadre du contrôle budgétaire 2013. Cette somme non négligeable doit être dégagée afin de respecter l’objectif d’un déficit maximum de 2,15% du PIB.

Il y aura moins de dépenses que prévu sur les mesures d’économie d’énergie. Les licences de télécommunication devront en outre rapporter davantage. Le gouvernement fédéral doit ainsi encore trouver environ 2,5 milliards d’euros.

Les ministres réunis en comité restreint se sont quitté mardi soir vers 22h. Durant la journée, le Premier ministre, les vice-Premiers ministres, le ministre des Finances et le ministre du Budget ont entamé leurs travaux par l'analyse du rapport des groupes de travail qui se sont penchés sur les chiffres du comité de monitoring.

Plus tard dans la soirée, ils ont abordé les dossiers liés à la prudence budgétaire qui encadre la gestion des dépenses primaires de l'Etat, l'aide juridique ainsi que les compétences dites usurpées, c'est-à-dire les matières relevant en principe des entités fédérées mais financées par le fédéral.

Le comité restreint reprendra ses travaux sur le dernier thème ce mercredi en matinée, avant d'aborder son ordre du jour classique visant la préparation du conseil des ministres de jeudi.