Le Conservatoire de Bruxelles sous eaux

La salle de concert du Conservatoire royal de Bruxelles est temporairement inutilisable en raison de dégâts des eaux causés par la neige qui a fondu. Tous les concerts prévus ces prochaines semaines ont été annulés. La salle est classée monument historique.

Hier, la direction du Conservatoire a constaté que le toit en verre ne semblait plus résister à la fonte de la neige. Une infiltration de l’eau s’en est suivie, affectant la scène ainsi que le parterre.

Les techniciens ont tenté tant bien que mal de limiter les dégâts à l’aide de bâches et de seaux. La salle demeure toutefois inutilisable, la sécurité des musiciens et des visiteurs n’étant plus garantie.

Tous les concerts prévus ont donc été annulés pour une période indéterminée. Des experts doivent à présent établir l’ampleur des dégâts. Les gérants du Conservatoire craignent que l’hiver persistant et le gel n’aggravent encore la situation.

Une fois que les experts auront exprimé leur avis, les organisateurs pourront décidé de reprendre la programmation ou d’annuler davantage de concerts.

L’asbl Conservamus, impliquée depuis six ans dans la rénovation de ce monument historique, déplore les dégâts causés par la neige, estimant qu’il s’agit "du énième incident d’une longue liste".

"C’est une nouvelle menace pour un bâtiment déjà lourdement négligé. Les dégâts des eaux prouvent une nouvelle fois qu’il est nécessaire de prendre d’urgence des décisions politiques en vue de la restauration du Conservatoire", souligne l’asbl dans un communiqué.