80.000 euros pour une illustration de Peyo

Une illustration à l’encre de Chine réalisée par le dessinateur bruxellois Pierre Culliford (1928-1992, photo) pour la couverture de l’album "Le lutin du bois aux roches des aventures de Johan et Pirlouit a été vendue aux enchères, ce dimanche à Bruxelles, pour un montant record de 80.000 euros. La vente organisée par Banque dessinée a vu d’autres œuvres partir également pour des sommes importantes.

L’illustration à l’encre de Chine réalisée par le père des Schtroumpfs pour la couverture du "Lutin du bois aux roches", un album de la série de bande dessinée mettant en scène Johan et Pirlouit, avait été estimée entre 70 et 80.000 euros. Elle a finalement été attribuée à 80.000 euros (y compris les frais et le droit de suite), lors de la 28e vente aux enchères organisée ce dimanche à Bruxelles par Banque dessinée.

D’autres montants record ont d’ailleurs été enregistrés lors de cette vente aux enchères. Ainsi un dessin à la mine de plomb d’Astérix, réalisé par son dessinateur Uderzo, est parti pour 40.000 euros, tandis qu’un coffret contenant 10 lithographies de Hergé (le dessinateur des albums Tintin) a été attribué pour 24.000 euros (sans frais).

Un tirage de tête des "Bijoux de la Castafiore" de Hergé (photo) est parti pour 19.000 euros et une édition originale de "L’île noire" du même auteur a été vendue pour 16.000 euros (prix sans frais).

"Cette vente s’annonçait hors du commun. Elle l’a été, ce qui témoigne de la santé insolente du marché de la bande dessinée. En plus de la superbe couverture de Peyo, les albums, et pas seulement ceux de Hergé, ont atteint des prix extravagants", a commenté l'organisateur Arnaud de Partz. "C'est de loin notre meilleure vente depuis la création de Banque Dessinée en 2005".