Changer de boulot c’est souvent accepter un salaire inférieur

Les cadres et les employés qui retrouvent du travail après un licenciement doivent plus que par le passé se contenter d’un salaire légèrement inférieur. C’est ce que révèlent les chiffres du spécialiste de l’outplacement Right Management.

"Alors qu’en 2011 environ 40% des cadres devaient se contenter d’un salaire inférieur à ce qu’ils percevaient avant leur licenciement, ils étaient 47% l’an dernier, soit près d’un sur deux", a déclaré Lynn Coutigny, Managing Director de Right Management. "La même tendance a été observée, pour la première fois, chez les employés. On est ainsi passé de 33% en 2011 à 41% en 2012".

"Les entreprises ressentent les effets de la crise depuis une longue période et réduisent de plus en plus leurs coûts. Etant donné que les salaires représentent chez nous le coût le plus important, on ne pouvait éviter une réduction salariale", ajoute Lynn Coutigny.  Le sacrifice sera normalement limité à 5%.

Bonne nouvelle par contre en 2012, les demandeurs d’emploi ont dû attendre moins longtemps qu’en 2011 pour retrouver un nouveau job.

Right Management est une société qui aide les entreprises à recruter des nouveaux collaborateurs et les demandeurs d’emploi à retrouver le plus rapidement possible du travail.