Partenariat entre Brussels Airlines et Thai Airways

La compagnie aérienne belge et sa consœur thaïlandaise ont signé un accord commercial d’échanges de codes, ce lundi à Bangkok en présence du prince Philippe, dans le cadre de la mission économique belge en Thaïlande. La capitale thaïlandaise est actuellement la 2e destination long courrier la plus importante au départ de Bruxelles. D'autre part, les ministres des Affaires Etrangères belge et thaïlandais ont signé à Bangkok un plan d'action commun entre leurs deux pays.

Brussels Airlines et Thai Airways sont toutes deux membres du réseau commercial Star Alliance. L’accord commercial d’échanges de codes qu’elles ont signé ce lundi à Bangkok va donc permettre à la compagnie aérienne belge d’offrir à ses clients des vols vers Bangkok. La capitale thaïlandaise est d’ailleurs déjà la deuxième destination long courrier la plus importante au départ de l’aéroport de Zaventem.

Quant aux voyageurs de Thai Airways, ils pourront bénéficier - via Bruxelles - des connexions américaines et africaines de Brussels Airlines. « C’est très positif. Nos sociétés sont assez complémentaires. Nous sommes plus présents sur les segments africain et américain, et Thai Airways sur le segment asiatique », s’est félicité le CEO de Brussels Airlines, Bernard Gustin.

Thai Airways relie depuis 2011 Bangkok à Bruxelles, au rythme de 3 vols par semaine. La compagnie thaïlandaise a maintenant décidé de faire passer cette fréquence à 4 vols hebdomadaires. Elle veut ainsi faire de Bruxelles son deuxième « hub » européen.

La ministre bruxelloise de l’Economie et de l’Emploi, Céline Fremault, qui participe à la mission économique belge en Thaïlande - menée par le prince Philippe et son épouse Mathilde -, s’est réjouie de l’accord entre les deux compagnies aériennes. « C’est une belle symbolique de la mission en cours », qui devrait s’accompagner de retombées économiques positives pour la Région bruxelloise.

« L’arrivée d’une compagnie à Bruxelles, ce sont des emplois directs et indirects. Depuis l’arrivée de Thai Airways en 2011, on voit le nombre de visiteurs à Bruxelles augmenter », a souligné la ministre Fremault, tout en rappelant que la Région de Bruxelles-Capitale est actionnaire de Brussels Airlines via la Société régionale d’investissement de Bruxelles (SRIB). La ministre bruxelloise estime cependant qu’il faudra encore renforcer l’image de la capitale belge à Bangkok.

Plan d’action commun entre les deux pays

Toujours dans le cadre de la mission économique belge en Thaïlande, le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders (MR) et son homologue thaïlandais ont signé, ce lundi à Bangkok, un "plan d’action commun" pour leurs deux pays. Conclu au terme de 8 ans de négociations, ce plan prévoit l’organisation de consultations annuelles entre la Thaïlande et la Belgique, tout en soulignant l’importance des relations entre les deux royaumes.

Le chef de la diplomatie belge a également proposé au ministre thaïlandais des Affaires Etrangères l’organisation, à Bruxelles, d’un forum sur l’intégration régionale. Les Etats d’Asie du sud-est sont en effet engagés dans un processus d’intégration qui doit déboucher, en principe en 2015, sur la mise en place d’une zone de libre-échange - un peu à l’image du marché commun européen.

"L’idée serait de réunir pendant une journée au Palais d’Egmont des responsables politiques, des universitaires, des spécialistes et des entreprises, pour parler de la façon dont l’intégration régionale est vécue", a expliqué Didier Reynders. L’organisation d’un tel forum permettrait aussi de valoriser le rôle de capitale européenne de Bruxelles.

A l’instar du prince Philippe (photo, à g.), le ministre des Affaires Etrangères belge a encore rencontré ce lundi plusieurs membres du gouvernement thaïlandais. La délégation belge a été reçue en soirée (heure locale) par le Premier ministre thaïlandais, Yingluck Shinawatra, avant une réception officielle à la "Government’s House".