Un prix pour le conservateur de la Caserne Dossin

Herman Van Goethem, qui dirige le musée de la Caserne Dossin (photo principale) à Malines (province anversoise), s’est vu décerner le Prix Histoire du réseau culturel flamand Davidsfonds. Ce prix récompense des citoyens qui se sont distingués, au cours de l’année écoulée, par leur travail de vulgarisation de l’histoire. Le prix comprend cette fois une somme d’argent de 2.013 euros (elle augmente chaque année d’un euro).

Le musée de la caserne Dossin a été inauguré l’an dernier, au terme de plus de 10 ans de préparation. Un travail que salue aussi le jury du Prix Histoire du réseau culturel flamand Davidsfonds. "En 2012, la Flandre a enfin obtenu son Musée de l’holocauste. Le projet initial date de 2001, mais a été plusieurs fois reporté et adapté, notamment en raison de chamailleries politiques et de disputes entre historiens. Le fait que ce projet ambitieux ait finalement pu voir le jour est en grande partie dû au mérite de Herman Van Goethem", estimait le jury.

Le conservateur (photo) de la Caserne Dossin a été choisi entre 6 candidats présélectionnés. Parmi ces derniers figuraient les responsables de l’exposition Sagalassos à Tongres (Limbourg), les responsables du musée rénové In Flanders’ Fields à Ypres (Flandre occidentale), mais aussi Sven Speybrouck pour ses émissions "Interne keuken/Publiek Geheim" (qui peut se traduire en français par ‘Cuisine interne/Secret public’).

Le Prix Histoire du Davidsfonds sera décerné à l’occasion de la 11e Nuit de l’Histoire, ce mardi 19 mars. L’an dernier, c’est Roel Daenen, le coordinateur de la Journée du patrimoine en Flandre, qui avait été récompensé.