Près de 90% des élus N-VA cumulent des mandats

D’après une étude du Centre de politique locale de l’Université de Gand, trois quart des députés fédéraux et flamands ont une autre fonction au niveau local. Cette pratique est la plus courante chez les élus de la N-VA, du CD&V et de l’Open VLD.

"Il est clair que cette pratique pose un certain nombre de questions", a souligné le professeur Herwig Reynaert lors de l’émission "De Ochtend" sur Radio 1 (VRT). L’occupation des parlementaires à un autre poste diminue ainsi le nombre de contacts entre les députés.

Selon l’étude menée par l’Université de Gand, près de 90% des élus de la N-VA combinent une fonction parlementaire avec un mandat local (bourgmestre, échevin ou conseiller communal). Au CD&V, 87% des élus cumulent les mandats. C’est également le cas de 85% des élus Open VLD, 78% des élus du Vlaams Belang, et 73% des élus du SP.A. Chez les écolos flamands de Groen, seuls 69% des députés cumulent les mandat.

"Nous remarquons en outre que le cumul concerne davantage les parlementaires fédéraux, même si la différence avec le parlement flamand demeure limitée", indique Herwig Reynaert. L’étude gantoise ne relève toutefois pas la présence effective des mandataires locaux au sein de l’hémicycle parlementaire.