Les amendes de roulage augmentent de 10%

A partir de ce mardi 2 avril, les montants des perceptions immédiates augmentent de 10%. Le tarif des amendes de roulage est indexé et ces changements devaient initialement entrer en vigueur début mars, mais ont dû être reportés. La police fédérale avait besoin d'un peu plus de temps pour adapter ses 30.000 ordinateurs.

Celui qui commet une infraction, recevra de la police une proposition de perception immédiate. C’est ce tarif qui augmente. Les infractions du premier degré coûteront dorénavant 55 euros au lieu de 50. Celles du second degré 110 euros au lieu de 100 et celles du troisième degré 165 euros au lieu de 150.

Quelques exemples pratiques :

  • 55 euros : ne pas faire usage de ses clignotants, garer son véhicule le long d’une ligne jaune discontinue, rouler à vélo la nuit sans éclairage.
  • 110 euros : ne pas porter sa ceinture de sécurité, téléphoner au volant sans kit mains-libres, garer son véhicule sur un emplacement pour personne à mobilité réduite.
  • 165 euros : franchir une ligne blanche continue, brûler un feu rouge, ne pas utiliser ou mal utiliser un siège pour enfant.

Outre l'indexation, cette augmentation vise aussi à diminuer le nombre de victimes d'accidents de la route.

Cette augmentation ne concerne que les perceptions immédiates et pas les infractions relatives à la vitesse. Les excès de vitesse font l’objet d’une législation spécifique. Il en va de même en ce qui concerne les infractions liées à la conduite sous "influence" (à savoir l’alcool mais aussi les drogues…).