Le diesel rentable qu’après 30.000 km par an

Un automobiliste roulant au diesel doit actuellement parcourir 30.000 kilomètres par an pour rentabiliser son choix de combustible, révèle l'étude annuelle de l'association d'automobilistes flamande VAB, relayée par De Zondag. La limite était encore de 25.000 kilomètres l'année dernière, contre 15.000 il y a deux ans.

La VAB a effectué une étude budgétaire pour déterminer quand il devient financièrement intéressant d'opter pour une voiture diesel. "Pour chaque modèle, nous avons comparé une voiture diesel et une essence avec une puissance équivalente", précise Maarten Matienko, porte-parole de l'association. "Le coût réel de la voiture, prix d'achat et entretien inclus, a été calculé sur la base des chiffres de consommation."

Les résultats sont en faveur des voitures essence. Une voiture diesel ne devient en effet rentable qu’après 30.000 kilomètres de conduite annuelle, soit le double d’il y a deux ans. "L'explication est simple", analyse Maarten Matienko. "Les voitures diesel modernes sont plus chères". Une voiture diesel coûte aujourd’hui environ 2.200 euros de plus que la variante essence, a-t-il précisé sur les ondes de la VRT.

Le porte-parole de la VAB évoque notamment la nouvelle norme Euro 6, qui entrera en vigueur en septembre 2014. Pour se conformer à des normes d'émissions polluantes plus strictes, il faudra désormais investir dans une nouvelle technologie plus chère. "Par ailleurs, la différence du prix à la pompe entre le diesel et l’essence a diminué de moitié en quelques années pour atteindre 0,165 euros".