Mauvais départ pour la saison des fraises

L’hiver long et froid a joué en la défaveur du lancement de la saison de fraises. La récolte est en diminution, et les cultivateurs doivent faire face à une hausse des frais de chauffage pour leurs serres.

Pour compenser les pertes des cultivateurs en cas de baisse de la récolte, le prix des fraises risque bien d’augmenter. Le secteur pourrait toutefois être confronté à un autre problème : dû au froid, les consommateurs sont moins tenté par l’achat de fraises.

Ce lundi, le kilo de fraises a été vendu à la criée à 3,70 euros. C’est 2 euros de moins que le prix normalement appliqué en cette période de l’année. Le plus grand arrivage est attendu pour la mi-mai.