La Belgique bonne élève pour le bien-être des enfants

Notre pays figure en 9e position du classement du bien-être de l’enfance dans les pays riches réalisé par l’Unicef. C’est ce qu’annonce ce mercredi l’agence des Nations Unies. La Belgique se distingue surtout dans le domaine de l’éducation, mais peut mieux faire en matière de mortalité infantile et juvénile.

Plus de 90% des adolescents belges sont inscrits dans l'enseignement secondaire, mais la Belgique se trouve par contre dans le tiers inférieur du classement en ce qui concerne le taux de mortalité infantile et juvénile. Voilà deux tendances extrêmes que révèle le classement du bien-être de l’enfance dans les pays riches, réalisé par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

Vingt-neuf pays occidentaux sont classés en fonction de 26 indicateurs répartis sur cinq dimensions (parmi lesquelles la santé, la sécurité ou encore l'enseignement). L'Unicef souligne qu'aucun rapport n'a pu être dégagé entre le produit intérieur brut par habitant et le bien-être.

La Belgique se classe en neuvième position du classement global. Elle se distingue avant tout dans le domaine de l'éducation. La petite enfance a ainsi un accès quasiment universel à l'école, tandis que plus de 90% des adolescents sont inscrits dans l'enseignement secondaire. Ce qui représente l’un des taux les plus élevés des pays riches. Pour comparaison, au Royaume-Uni moins de 75% des adolescents sont scolarisés.

Moins reluisant est le fait que la Belgique se classe dans le tiers inférieur pour ce qui concerne le taux de mortalité infantile et juvénile, aux côtés des pays d'Europe centrale et de la Grèce. D'autre part, un enfant sur dix en Belgique vivait sous le seuil de pauvreté en 2010. Ce qui est supérieur à la moyenne européenne.

Par ailleurs, la Belgique et le Luxembourg sont les deux seuls pays d'Europe occidentale où plus de 5% des enfants consultés indiquent que leur logement est affecté de problèmes multiples.

La Belgique est également un des trois seuls pays où le taux de fécondité augmente chez les adolescentes. Ce taux de natalité est le plus élevé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.