Toujours plus de rapts parentaux

En 2011, on a enregistré en Belgique 241 enlèvements d’enfants mineurs d’âge par un parent. Depuis 2008, le nombre de rapts parentaux est en hausse dans notre pays. C’est ce qu’a répondu la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet (CDH) à une question parlementaire écrite de Peter Logghe (Vlaams Belang).

En 2009, on avait recensé 209 enlèvements d’enfants mineurs d’âge par un parent en Belgique, et en 2010 quelque 214 faits. Au cours des six premiers mois de 2012, quelque 96 enlèvements de ce type avaient déjà été enregistrés.

Le nombre de tentatives d’enlèvements parentaux n’a également pas cessé d’augmenter, entre 2009 et 2011, pour passer de 19 à 39. En 2008, ce sont 31 tentatives de rapts qui avaient été enregistrées et pendant le premier semestre de 2012 quelque 17 faits.

Pour comparaison, en 2011 on a recensé 139 autres enlèvements de mineurs d’âge en Belgique et 107 tentatives d’enlèvements. Un an plus tard, on avait enregistré au premier semestre 68 enlèvements et 72 tentatives. Le nombre total d’enlèvements (y compris les tentatives) de mineurs d’âge est ainsi passé, entre 2008 et 2011, de 435 à 526.

La ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet (photo), ajoute à sa réponse à la question parlementaire de Peter Logghe le nombre de « privations de liberté par un particulier ». En 2011, quelque 862 faits de ce type ont été enregistrés (y compris les tentatives). Là aussi, les chiffres sont en hausse depuis 2008. Au cours du premier semestre de 2012, quelque 409 privations de liberté avaient ainsi déjà été notées.

En 2011, on a d’autre part enregistré 68 prises d’otages et tentatives. Ce chiffre est par contre en baisse. Ainsi en 2010, on avait encore recensé 79 prises d’otages et en 2009 quelque 101 faits de ce type.