Plus de 32.000 armes lourdes déclarées en Belgique

Très exactement 32.425 armes lourdes ont été officiellement reprises dans le registre central des armes, comme le prévoit la loi. C’est ce qu’a indiqué la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD), en réponse à une question parlementaire du député Stefaan Van Hecke (Groen). L’information est reprise par le quotidien Le Soir.

La loi prévoit que les armes dites de "défense" et de "guerre" doivent être officiellement déclarées auprès des autorités, et que leur propriétaire doit répondre à divers critères. Il doit ainsi être majeur, avoir un casier judiciaire vierge et un motif "valable" pour posséder de telles armes. Il doit aussi remettre un certificat médical, ainsi que l'autorisation de la personne avec qui il vit.

En réponse à une question parlementaire, la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open VLD, photo) a indiqué qu’on dénombre actuellement dans le registre central belge des armes quelque 2.851 pistolets mitrailleurs, 1.619 fusils automatiques légers et 27.925 fusils d'assaut. Selon la ministre, ce chiffre devrait cependant évoluer.

Ces armes sont utilisées pour la chasse, pour des activités de gestion de la faune, du tir sportif et récréatif, voire pour "l'exercice d'une profession présentant des risques particuliers" ou pour la "défense personnelle".

Les chiffres inquiètent les partis écologistes, qui qualifient ces armes de "totalement inutiles" et de "danger pour la société".