Le Belge mange de moins en moins de viande

Une étude menée par Gfk PanelServices Benelux à la demande de l’Office flamand d’agro-marketing (VLAM) indique notamment que la consommation à domicile de viande (y compris la volaille, le lapin et le gibier) a diminué de 3,6% en 2012. Ce qui ramène à 30,4 kilos la consommation moyenne annuelle de viande par personne dans notre pays.

La catégorie de viande la plus prisée en Belgique reste les mélanges de viandes. Mais pour la première fois depuis des années, cette catégorie n’a pas vu d’augmentation de la consommation.

Les sortes de viandes pures les plus consommées sont, dans l’ordre d’importance, le porc, le poulet, le bœuf, le veau, et enfin la viande de mouton et d’agneau. Le mouton et l’agneau, mais aussi la dinde, sont les viandes dont la consommation a le plus augmenté en 2012. Mais elles ne représentent qu’une part limitée sur le marché.

Si l’on compare la consommation de poisson et de viande, on remarque encore toujours une préférence des Belges pour la viande. L’an dernier, la consommation de viande représentait 87,7% du volume, et celle du poisson 12,3%.

Les Belges optent plus volontiers pour un morceau de viande fraiche que pour du surgelé. Quelque 95,4% du volume de viande acheté l’an dernier étaient des produits frais.

L’enquête de Gfk PanelServices Benelux a été menée auprès de 5.000 familles en Belgique.