Les bonus de prestation fiscalement intéressants

Quelque 15% des employés et 12% des ouvriers ont reçu l’an dernier un bonus salarial collectif. Le système permet aux entreprises de contourner le problème des coûts salariaux. C’est ce qu’indiquent les quotidiens De Tijd et L’Echo, sur base des chiffres du fournisseur de services en ressources humaines SD Worx.

Les "plans bonus collectifs non récurrents" permettent aux entreprises d'accorder un montant maximum de 3.100 euros nets à leurs travailleurs, en plus de leur salaire, pour autant que cette 'prime' soit liée à la réalisation d'objectifs ayant un caractère collectif. Ce système est plus intéressant du point de vue fiscal que les boni individuels ou les augmentations salariales.

Il séduit donc un nombre croissant d'entreprises en Belgique, non seulement parce qu’il est intéressant fiscalement pour elles mais aussi pour les travailleurs qui en bénéficient, expliquent les quotidiens L’Echo et De Tijd.

L’an dernier, quelque 15% des employés et 12% des ouvriers auraient ainsi reçu un bonus salarial collectif, indiquent les chiffres du fournisseur de services en ressources humaines SD Worx. Au cours des trois dernières années, le nombre d’employés qui ont reçu une telle prime a chaque fois augmenté de 2%.

SD Worx parle d’une véritable tendance. « Nous voyons le nombre de plans bonus collectifs augmenter avant tout dans les plus petites entreprises, parce qu’elles peuvent appliquer ce système via une procédure assez simple », précisait Nicole Gybels à la VRT.