Charles Picqué cède le flambeau à Rudi Vervoort

Charles Picqué (PS) le ministre-président de la Région bruxelloise passera le flambeau à son successeur le bourgmestre d’Evere Rudi Vervoort (PS), ce week-end lors de la Fête de l’Iris.
Charles Picqué (à gauche) et son successeur Rudi Vervoort (à droite).

Charles Picqué a été en 1989 le premier ministre-président de la Région bruxelloise. Il est resté à ce poste pendant presque 20 ans sur les quasi 25 ans d’existence de la Région. Son successeur, Rudi Vervoort, le bourgmestre d’Evere, prêtera serment mardi.

Interrogé ce vendredi matin dans l’émission "De ochtend" (VRT) Charles Picqué s’est dit satisfait de sa carrière de ministre-président. "Même si, à 64 ans, je ne suis pas encore fini, je pense que le moment était venu de passer le flambeau". Mais il ajoute qu’il ne s’en va pas encore tout à fait puisqu’il reste Bourgmestre de sa commune de Saint-Gilles et député.
Charles Picqué a toujours été partisan d’un renforcement des pouvoirs des Régions. Le débat sur le transfert des compétences entre les 19 communes et la Région bruxelloise n’est pas un tabou pour lui. "Nous devons cependant être prudent en supprimant les communes, car elles jouent un rôle important dans les services quotidiens apportés à la population et sont proches des gens".

Après le départ de "Monsieur Bruxelles", tous les regards se tournent vers son successeur qui pour beaucoup est un illustre inconnu. Rudi Vervoort aura-t-il un poids électoral suffisant lors des élections de 2014 ? Après presque 10 ans de présidence socialiste, les libéraux francophones du MR ne font aucun secret qu’ils espèrent bien ravir le poste de ministre-président à Bruxelles.

Peeters: "Il est devenu le visage de la Région de Bruxelles-capitale"

"Charles Picqué a marqué de son empreinte la Région de Bruxelles-Capitale, dont il est devenu le visage au fil des ans", a commenté vendredi son homologue flamand Kris Peeters (CD&V) en lui rendant hommage.

"Il a vu évoluer la Région de Bruxelles-Capitale sans omettre de pointer du doigt les défis auxquels elle est confrontée", a ajouté Kris Peeters, remerciant au passage Charles Picqué "pour son travail et les bonnes relations personnelles" entre eux.
"Je suis persuadé qu'en tant que bourgmestre de Saint-Gilles et député, il continuera à transmettre de manière aussi déterminée son expérience riche de nombreuses années, et sa passion, et lui souhaite le meilleur", a ajouté le ministre-président flamand.
Il adresse également ses voeux de succès au successeur de  Charles Picqué, Rudi Vervoort.
Kris Peeters souligne qu'il continuera de coopérer avec la Région bruxelloise, notamment "sur des dossiers concrets, chacun dans ses compétences propres" (...), "car nous partons du principe que c'est la meilleure méthode pour parvenir à des résultats".