La caserne Dossin a un urgent besoin d’argent

La caserne Dossin située à Malines (Anvers) a déjà attiré plus de 50.000 visiteurs depuis son inauguration le 1er décembre 2012. Mais le Musée et Centre de documentation sur l'Holocauste et les Droits de l'homme semble être victime de son succès. "Nous avons un urgent besoin d’argent et de personnel" a déclaré le conservateur Herman Van Goethem.

La caserne Dossin n'est pas seulement un musée, c'est aussi un des lieux de mémoire sur la Shoah le plus important d’Europe.

L’afflux d’écoliers et de visiteurs belges et étrangers est si important que la caserne Dossin a un besoin urgent de fonds et de personnel supplémentaires. "Nous avons été surpris par cette affluence et cela nous a touché mais je crains à présent être obligé de me rendre à Bruxelles pour supplier à genoux pour obtenir plus de personnel et d’argent" a déclaré le conservateur Herman Van Goethem au quotidien Gazet van Antwerpen.

La caserne Dossin ne dispose que d’une seule ligne téléphonique pour sa réceptionniste. "Cette ligne est presque constamment occupée. Aujourd’hui 25 personnes travaillent ici, nous voulons au moins cinq personnes en plus" ajoute le conservateur. Actuellement toutes les nouvelles demandes de visite pour les groupes doivent être refusées jusqu’au mois de juin.