Anderlecht s’impose de justesse à Genk

Anderlecht reprend la tête du classement des Playoffs I devant le Club de Bruges et Zulte Waregem, après sa victoire concédée difficilement au Racing Genk dimanche soir 1-2. La prochaine journée, prévue jeudi, pourrait être décisive.

Anderlecht prenait les commandes grâce à Suarez, qui trompait Koteles après un centre en retrait de Praet (23e).  A la 43e, Mbokani se présentait devant Koteles, mais le gardien de Genk remportait le face à face. Le Racing Genk devenait plus dangereux et deux minutes plus tard, Kara décochait un missile de l'entrée du rectangle qui se logeait directement dans la lucarne de Proto (1-1, 45e).

En seconde période, les deux équipes avaient tour à tour l'occasion de prendre l'avantage. Anele, seul devant Proto, ne parvenait pas à cadrer (63e). Une minute plus tard, Hyland accrochait Suarez dans le rectangle. L'arbitre Wouters accordait un penalty que Gillet tirait sur la barre transversale. Le but victorieux tombait à la 82e minute: un tir de De Zeeuw était dévié par Hyland, qui poussait de la sorte le ballon dans ses propres filets. Dans les arrêts de jeu, Proto préservait la victoire des siens en déviant une tête de Kouyaté.

Cette victoire permet à Anderlecht de conserver la tête du classement avec 45 points. Le FC Bruges et Zulte Waregem suivent à 2 longueurs, devant Genk (39), le Standard de Liège (38) et Lokeren (31). La prochaine journée, prévue jeudi, pourrait être décisive: Zulte Waregem et le FC Bruges s'affronteront, tandis qu'Anderlecht se déplacera à Lokeren.

Le FC Bruges met fin aux espoirs du Standard

Les Brugeois ont fait parler leur efficacité offensive en inscrivant trois buts en autant d'occasions en première période. Une relance catastrophique d'Opare était récupérée par Meunier, qui servait Lestienne sur le flanc droit. L'ailier se jouait de Van Damme et enroulait du gauche au second poteau.

À la 31e minute, sur un coup-franc de Vazquez, Bacca remettait dans l'axe pour Duarte qui doublait la mise. Juste avant la pause, Meunier lançait Lestienne qui déposait le ballon sur la tête de Bacca, lequel faisait 0-3. De son côté, le Standard regrettait les occasions manquées par Ezekiel (22e), Buyens (23e) et Kanu (34e).

En seconde période, Duarte (photo), en voulant devancer Ezekiel, envoyait le ballon dans ses propres filets (1-3, 51e). Mpoku relançait ensuite le match sur penalty, sifflé pour une faute de Jorgensen sur Ezekiel (2-3, 61e).

Sclessin se mit à rêver à un incroyable retournement de situation mais Vazquez mettait rapidement fin aux espoirs liégeois. Servi par une palle piquée de Gudjohnsen, l'Espagnol trompait Kawashima d'un lob astucieux (2-4, 71e).